Juges

Chaque année, notre équipe de juges spécialisés sont choisis en raison de leurs qualités pédagogiques et de leurs grandes connaissances musicales.

Vous trouverez ci-après leur biographie respective.

Cynthia Viel

Vents

Cynthia Viel est détentrice d’une maîtrise en musique en interprétation du hautbois de l’Université de Montréal dans la classe de Pierre-Vincent Plante. Durant son parcours, elle a aussi eu l’occasion de perfectionner son jeu auprès de Louise Pellerin, Hansjorg Schellenberger et Diane Lacelle. Cynthia débute ensuite une carrière comme pigiste. Elle a eu la chance de participer à de nombreux projets à Montréal et en région tels que la pièce de théâtre Edgar et ses Fantômes de Normand Chaurette, ainsi que de nombreuses productions de l’Opéra-bouffe du Québec. Elle a aussi eu l’occasion de jouer comme surnuméraire auprès de divers orchestres symphoniques du Québec dont l’Orchestre symphonique de l’Estuaire, l’Orchestre philharmonique du Nouveau Monde et Le Nouvel Ensemble Moderne. En 2008, elle a aussi eu le privilège de partir en tournée internationale avec la production Cavalia où elle assurait les rôles d’hautboïste et de flûtiste à bec pour lesquels elle a été reconnue pour sa polyvalence et son aisance.

Passionnée de musique de chambre, elle a fondé en 2009, avec ses acolytes Caroline Plamondon et Christian Navratil, l’Ensemble Blù Bambù. Ce trio d’anches doubles s’est produit dans de nombreux événements corporatifs en plus d’autoproduire ses concerts thématiques en association avec le pâtissier Jérôme Coquillard. Cet ensemble lui a permis d’explorer, en plus du classique, des sonorités jazz et traditionnelles.

Au fil des ans, Cynthia s’est aussi découvert une passion pour l’enseignement. Elle a eu la chance d’enseigner le hautbois en cours privés dans de nombreuses écoles à vocation musicale de la région montréalaise. Elle est aussi souvent demandée pour de l’enseignement de section lors de camps d’orchestres amateurs ou d’harmonies.

Nouvellement arrivée dans la région du Bas-Saint-Laurent, Cynthia désire y poursuivre son engagement musical via l’interprétation et l’enseignement. Elle est d’ailleurs impliquée à l’École Destroismaisons de La Pocatière où elle participe au projet de Musique-Thérapie.

Voir la fiche

Christophe Pratiffi

Guitare

Le guitariste/compositeur et directeur artistique de la Société de Guitare de Québec Christophe Pratiffi se produit sur la scène internationale depuis 1997.

À l’âge de 21 ans, il est remarqué par le chef d’orchestre canadien Jacques Lacombe. Charmé par le talent du jeune musicien, M. Lacombe l’invite à jouer sous sa baguette le Concerto d’Aranjuez avec l’Orchestre National de Lorraine. Depuis lors, sa carrière et ses rencontres n’ont cessé de croître en Europe au Canada et aux États-Unis.

Récompensé de plusieurs prix et diplômes (médaille d’or avec félicitations du jury, premier prix de perfectionnement, premier prix supérieur interrégional à Montbelliard) ainsi que d’une place en finale du célèbre Concours International Emilio Pujol en Italie, Christophe Pratiffi s’est construit au fil du temps une solide réputation de concertiste en multipliant les récitals solo et les collaborations, notamment avec Jacques Lacombe, les Violons du Roy, Marie-Josée Lord, le Quatuor Arthur-Leblanc, la virtuose Pipa Yadong Guan et de nombreux autres.

Christophe Pratiffi s’est produit dans divers festivals ainsi que dans de nombreuses salles en Europe et en Amérique. Entre autres : Festival des guitares du monde de Rouyn-Noranda, Festival des musiques sacrées de Québec, Palais Montcalm, salle Henri-Gagnon de l’Université Laval, Crane School of Music de l’Université Potsdam à New York, Auditorium Eutherpe de Léon en Espagne, Arsenal de Metz en France, Théâtre de Sassari en Italie, Kurfürstliches Palais de Trèves en Allemagne.

Né en France en 1978 dans une famille de musiciens d’origine italienne, Christophe Pratiffi débute l’apprentissage de la guitare classique à l’âge de cinq ans, d’abord avec son père, puis avec le guitariste et pédagogue Gilles Amblard. À douze ans, il fait son entrée au Conservatoire de Metz (France) dans la classe de James Szura.

Entre 1998 et 2001, il étudie avec Roberto Aussel à Nantes (France), puis en 2005 avec Alvaro Pierri à Montréal (Canada). Il obtient en deux ans le diplôme de Maître en interprétation de l’Université Laval.

L’année suivante, Christophe Pratiffi obtient un poste de professeur de guitare au Cégep de Sainte-Foy (école pré-universitaire) dans la somptueuse ville de Québec.

Pédagogue dans l’âme, il transmet depuis lors sa passion avec un très grand dévouement et partage sa vie entre la scène et l’enseignement. Depuis 2018, il offre des cours de guitare en ligne.

Voir la fiche

René Joly

Ensembles

René Joly mène parallèlement une carrière de pédagogue, de musicien d’orchestre et de chef d’orchestre. Il a débuté ses études musicales par le violon à l’âge de 5 ans. Il fera sa première expérience d’orchestre comme percussionniste à l’âge de 8 ans. René Joly est diplômé de l’Université Laval en interprétation dans la classe de Serge Laflamme, en éducation musicale et en didactique instrumentale. Il y a étudié la trompette, la percussion, le piano, la direction chorale et la direction d’orchestre.

De 1982 à 2015, il a été professeur responsable de la classe de percussion et directeur musical de l’Orchestre à vent au département de musique du Cégep de Sainte-Foy. Il assure la direction musicale de l’Orchestre à vent de la Faculté de musique de l’Université Laval depuis 1995. Cet ensemble instrumental effectue des Tournées de formations pédagogiques dans les écoles secondaires à travers le Québec depuis 1996. Ce qui a valu à l’Orchestre à vent le « Prix du meilleur organisme diffuseur spécialisé » par l’Université Laval, à plusieurs reprises. Depuis l’automne 2011, René Joly est également responsable du cours de direction d’Orchestre à vent dans le cadre du programme d’éducation musicale à la Faculté de musique de l’Université Laval.

Percussionniste avec l’Orchestre symphonique de Québec depuis 1981, René Joly a joué sous la direction de chefs réputés tels : Charles Dutoit, Simon Streatfield, Franz-Paul Decker, James de Preist, Otto-Werner Mueller, Daniel Lipton, Yoav Talmi, Kees Bakels, Brian Priestman, Fabien Gabel et plusieurs autres. Il a également participé à de nombreux concerts, enregistrements et radiodiffusions avec différents organismes et ensembles musicaux au Canada et en Europe.

En 1995, il est à l’origine de la création de l’Ensemble vent et percussion de Québec, dont il est le directeur artistique et musical. L’EVPQ est un ensemble professionnel partenaire à la Faculté de musique de l’Université Laval depuis sa création. Le premier disque compact de l’EVPQ « The Lord of the Ring » a d’ailleurs été mis en nomination pour un prix Opus en 1998. Comme chef d’orchestre, son charisme, sa rigueur et sa grande sensibilité musicale en font un chef très apprécié aussi bien par les musiciens professionnels qu’il dirige que par les jeunes musiciens en devenir.

Il a occupé la fonction de directeur musical au Camp musical d’Asbestos, de même qu’au Camp musical CAMMAC. Il a occupé les mêmes fonctions avec la Musique des Voltigeurs de Québec de 1984 à 1996 et l’Ensemble à vent de Sherbrooke de 1994 à 1999.

En tant que chef d’orchestre et percussionniste clinicien, il est invité régulièrement à donner des sessions de formation en direction d’orchestre et des ateliers de percussion auprès d’enseignants des programmes de musique au secondaire à travers le Canada.

René Joly est l’un des instigateurs du « Viens jouer avec nous », événement annuel qui regroupe plusieurs harmonies scolaires de la grande région de Québec. Il est membre de jury et clinicien pour plusieurs festivals dont le Festival des harmonies et orchestres du Québec, MusicFest Québec, MusicFest Canada, le concours Heritage, le concours Clermont-Pépin, etc. En 2009, il recevait un « Prix de reconnaissance en enseignement collégial » pour son implication au développement pédagogique. Il est également récipiendaire de la médaille du jubilé de diamant de la reine Élizabeth II.

Voir la fiche

Patrick Brown

Chant

Formé au Cégep Sainte-Foy et à l’Université Laval, le baryton-basse Patrick Brown est soliste, choriste, acteur et metteur en scène. Sa polyvalence lui permet d’évoluer aussi bien sur la scène de l’opéra, de la comédie
musicale qu’au cinéma.

Membre du chœur de l’Opéra de Québec et du Chœur de l’O.S.Q., les critiques le remarquent en 2005 dans Les Contes d’Hoffmann où il incarne Kleinzach aux côtés de Marc Hervieux. Comme soliste, Patrick a fait partie
de la distribution des opéras « Gianni Schicchi » (2016) et de La Vie Parisienne (2013) présentés à l’Opéra de Québec.

Au cinéma, il est de la distribution du film de Benoit Pilon Ce qu’il faut pour vivre (2008) et du plus récent film de François Girard Hochelaga, terre des âmes (2018).

Il était de la distribution Les Misérables, présenté au Capitole de Québec en 2008 et 2009 et à la Place des Arts en 2010, incarnant Montparnasse et le Contremaître de l’usine.

On a pu l’entendre comme soliste avec chœur et orchestre dans les Messes Brèves de Mozart au Festival Bach. Il a fait partie de la distribution des Lunchs Opéras en 1998, 2004, 2005, 2006 et 2013. Il a tenu les rôles de Popoff (La Veuve Joyeuse), du Vice-Roi (La Périchole), du Lion (Le Magicien d’Oz) et de Fogg (Sweeney Todd).

En 2006, il tient le rôle de Réal D’Avoine le réalisateur dans le spectacle pour jeune public Drôle de Drame présenté au Musée de la civilisation de Québec.

Patrick est metteur en scène et professeur de jeu scénique au département de musique du Cégep de Sainte-Foy.

Voir la fiche

Jacynthe Riverin

Piano

Jacynthe Riverin s’est imposée comme soliste et chambriste du répertoire classique et contemporain. Diplômée du Conservatoire de musique du Québec et de l’Université Laval, elle a poursuivi son cheminement auprès de Dominique Weber à Genève.

Gagnante de nombreux concours dont le Concours de l’Orchestre symphonique de Montréal, elle a fait ses débuts avec l’OSM en jouant le Concerto no. 2 de Prokofiev, révélant ainsi son talent au public et à la critique. Dans le cadre du concours Prix d’Europe, l’Académie de musique du Québec lui a décerné le prix John-Newmark ainsi que le prix de la meilleure interprétation d’une œuvre canadienne.

Elle interprète les plus grands concertos du répertoire pianistique, tout en incluant à son répertoire des œuvres contemporaines, dont le concerto pour piano Adonwe, de Michel Gonneville et Que sommes-nous? d’Analia Lludgar avec l’ECM+. Elle a également été entendue et remarquée dans son interprétation de Shiraz de Claude Vivier, notamment à la SMCQ puis en reprise avec l’Ensemble Constantinople.

Sa polyvalence musicale lui permet d’aborder avec aisance le raffinement du répertoire traditionnel et de relever les défis posés par la musique contemporaine. Chambriste recherchée, ses activités l’amènent à participer à la création de plusieurs œuvres canadiennes au Canada et à l’étranger. Elle se produit depuis plusieurs années avec le saxophoniste Mathieu Gaulin. Le Duo Gaulin-Riverin a enregistré un disque, Brillance (étiquette Analekta) qui fut remarqué par la critique et lui valut une nomination aux prix OPUS.

Jacynthe Riverin travaille et vit actuellement à Montréal. Ses activités musicales sont diverses : concerts, enseignement, accompagnement de chœurs, coaching, jury de concours et projets spéciaux multidisciplinaires. De plus, son intérêt marqué pour le théâtre l’amène à créer la pièce Plume et pantalon – George Sand se livre en spectacle, œuvre intimiste dont elle signe le texte (adaptation de Histoire de ma vie de George Sand), la mise en scène et l’interprétation théâtrale en collaboration avec sa sœur Céline Riverin, pianiste et philosophe.

Voir la fiche

Marie-Hélène Greffard

Clavecin et orgue

Marie-Hélène Greffard, pianiste et organiste originaire de Montmagny, est née en 1982. Après des études de piano avec sœur Céline Gagnon, elle poursuit son cheminement au Campus Notre-Dame-de-Foy où elle obtient un double DEC en musique-langues, dans la classe de piano d’Alain Châteauvert. Elle est ensuite admise au Conservatoire de musique de Québec avec Suzanne Beaubien-Lowe. Marie-Hélène détient deux prix avec grande distinction du Conservatoire : en musique de chambre (2005) et en piano (2006). Elle étudie l’orgue depuis 2002, d’abord avec Noëlla Genest, puis avec Danny Bélisle et Richard Paré, avec qui elle a terminé sa maîtrise en interprétation à cet instrument en 2009. Au terme de ses études de maîtrise à l’université Laval, Marie-Hélène a reçu la médaille de la Gouverneure générale pour l’excellence de ses résultats académiques.

En plus d’être la grande gagnante du Concours d’orgue de Québec 2011, elle a aussi remporté plusieurs distinctions lors de divers concours, dont des 1res places au Concours de musique du Canada en piano (2004) et en orgue (2007), un 1er prix au Concours de musique du Royaume (2007), le 2e prix du Concours d’orgue de Québec en 2008, et elle a été lauréate de l’édition 2007 des Jeunes Artistes de Radio-Canada. Concertiste active, elle a fait a l’été 2014 une tournée de concerts d’orgue en France, ainsi qu’une tournée en France et en Belgique en tant que pianiste accompagnatrice avec les Petits chanteurs de Charlesbourg à l’été 2015.

Marie-Hélène est organiste-titulaire aux paroisses St-Thomas et St-Mathieu de Montmagny, professeure de piano et d’orgue et accompagnatrice de chanteurs et de choeurs. Dans ses temps libres, elle adore faire du vélo, cuisiner, jouer aux cartes avec des amis et flatter son chat Mi.

Voir la fiche

Sonia Coppey

Cordes

La violoniste française Sonia Coppey a joué dans plus de trente pays (à travers l’Europe, l’Asie, l’Australie, le Canada, les États-Unis, l’Amérique du Sud, Israël, la Scandinavie, etc.) sous la direction d’artistes comme, entre autres, James Levine, Michael Tilson Thomas, Kristoff Penderecky, Lorin Maazel, Charles Dutoit.

Elle a notamment joué au BBC Proms’ de Londres, à l’Opéra de Sydney, au Carnegie Hall de New York, au Concertgebouw à Amsterdam, au Musikverein de Vienne et à la Fenice de Venise.

Après plus d’un an de collaboration avec le soliste Maxim Vengerov, elle a enregistré en 2007, sous la direction de ce dernier et au sein du Verbier Festival Chamber Orchestra, un disque Mozart chez EMI.

Sonia Coppey est lauréate de nombreux concours de violon et de musique de chambre. Elle a été violoniste titulaire à l’Orchestre symphonique de Stavanger en Norvège de 2012 à 2016. Elle y a aussi fondé (avec son mari René Orea) sa propre classe d’enseignement de la musique «Orea Musique», accueillant plus de quarante élèves chaque semaine.

Après avoir obtenu les plus hautes récompenses du Conservatoire National de Région de Grenoble (France), elle a poursuivi ses études de violon au Québec dans la classe d’Anne Robert au Conservatoire de musique du Québec à Montréal et y a reçu en 2004 le Prix de violon (maîtrise) «avec grande distinction» à l’unanimité du jury. Elle détient également un Artist Diploma de l’université McGill (obtenu dans la classe de Jonathan Crow) et s’est perfectionnée auprès de Vladimir Landsman.

Elle poursuit actuellement un doctorat en éducation musicale à l’université Laval.

En complément de sa passion pour la musique et la pédagogie, elle s’intéresse à la préparation mentale des musiciens ainsi qu’à diverses techniques de coaching et a complété une formation de maître-praticien en programmation neurolinguistique au Centre québécois de PNL à Montréal.

Voir la fiche

Dominique Gagnon

Clavecin et orgue

Originaire de Saint-Odilon, Dominique Gagnon est admis au Conservatoire de musique de Québec en 1989 où il amorce sa formation d’organiste sous la direction de Noëlla Genest, formation couronnée par l’obtention du prix du Conservatoire en mai 1998, avec mention «grande distinction». M. Gagnon s’est également distingué, tant comme pianiste qu’organiste, dans plusieurs concours d’envergure dont le Concours d’orgue de Québec.

Dominique Gagnon est titulaire des grandes orgues de l’église de Sainte-Marie de Beauce depuis 1993. Il est régulièrement invité comme soliste pour différentes sociétés de concerts partout au Québec, notamment par le Palais Montcalm et les Amis de l’orgue dans un concert solo sur le grand orgue Casavant de la Salle Raoul-Jobin, en décembre 2014. Il s’est également produit sur les ondes de Radio-Canada dans le cadre de la série «Jeunes artistes» ainsi que lors du prestigieux congrès du RCCO en 2000.

En plus d’être chef de chœur de l’Écho du Lac depuis septembre 2000, il accompagne de nombreux chœurs de la région. Il est aussi directeur artistique du Festival d’orgue de Sainte-Marie de Beauce, professeur d’orgue au Cégep Sainte-Foy à Québec ainsi que pianiste-accompagnateur au Campus Notre-Dame de Foy.

Enfin, il est également détenteur d’une licence de pilote professionnel (avion), annotation multimoteurs et vol aux instruments.

Voir la fiche

Alexandre De Grandpré

Chant

Diplômé de la Faculté de musique de l’université Laval, Alexandre De Grandpré est reconnu pour sa polyvalence des arts de la scène. Depuis 1999, il fait partie de l’équipe de l’Opéra de Québec, où il a collaboré à la réalisation de plus de 50 productions, avec des metteurs en scène tels que Robert Lepage, Serge Denoncourt, Michel Lemieux et Victor Pilon.

Sur scène, on a pu l’entendre avec Erreur de type 27, en concert avec Gino Quillico, en tournée canadienne avec les Jeunesses musicales du Canada ainsi que dans le rôle de Javert, pour la production des Misérables au Capitole de Québec. Cette année, il signe la mise en scène de l’opéra rock Starmania au Collège de Lévis.

Artiste peintre, Alexandre De Grandpré est apprécié pour l’intensité et la force dramatique de ses œuvres.

Voir la fiche

Amélie Bois

Grands ensembles

Native de Mont-Joli, Amélie a commencé la clarinette au secondaire, guidée par Gabriel Dionne. Définitivement attirée par les arts, elle a ensuite entrepris deux DEC : l’un en Arts et Lettres au Cégep de Rimouski et l’autre en musique au Conservatoire de musique. Elle y a perfectionné son instrument en vue de s’inscrire à l’Université Laval pour étudier avec Marcel Rousseau, pédagogue émérite, et ainsi obtenir un baccalauréat en interprétation. Sous la direction de Francis Dubé, elle a ensuite complété une maîtrise en Didactique instrumentale.

Depuis lors, elle a enseigné dans de nombreuses écoles de la région de Québec à titre de spécialiste en clarinette, en plus de donner de multiples cliniques et ateliers pour différents événements. Elle a aussi enseigné la clarinette dans le programme de Culture musicale du Campus Notre-Dame-de-Foy, au Camp musical Saint-Alexandre ainsi qu’au Département de musique du Cégep de Trois-Rivières. Depuis août 2012, elle occupe le poste de professeur de clarinette au Département de musique du Cégep de Sainte-Foy. En août 2015, elle a ajouté une corde à son arc en devenant chef de l’Orchestre à vent de ce même cégep. Elle s’est aussi jointe à l’équipe de l’Harmonie Élite des Navigateurs en septembre 2015.

Amélie occupe le poste de 2e clarinette à l’Orchestre symphonique de l’Estuaire depuis 2003. Très active sur la scène musicale pendant ses études, elle s’est produite avec le Quatuor Arthur-Leblanc et les Violons du Roy lors d’événements mettant en vedette la relève musicale. Musicienne régulière dans l’Ensemble vent et percussion de Québec depuis 2006, elle a aussi siégé sur le conseil d’administration de l’Ensemble pendant 3 ans.

Voir la fiche

Mathieu Rivest

Juge et formateur

Natif de Beauport, Mathieu Rivest entreprend des études en piano dans sa ville natale pour ensuite poursuivre sa formation en trompette au Cégep de Sainte-Foy auprès de Marc Carmichael. Il poursuit ses études à l’Université Laval d’où il obtient un baccalauréat (1999) ainsi qu’une maîtrise (2002) en éducation musicale. Mathieu Rivest a également participé à des stages de perfectionnement en éducation musicale au sein de diverses académies musicales en Belgique ainsi qu’au Conservatoire de Metz en France.

Musicien actif et engagé, Mathieu a accumulé une vaste expérience d’enseignement dans divers établissements de la région de Québec. Il enseigne maintenant la musique au Cégep de La Pocatière. Directeur du Camp musical Saint-Alexandre depuis plusieurs années, M. Rivest est à l’origine de plusieurs projets d’envergure à titre d’arrangeur (orchestration) et chef d’orchestre. Le documentaire Symphonie Locass réalisé en 2006 par Vidéo Femmes et l’Office national du film (ONF) en témoigne.

Finalement, Mathieu Rivest a été boursier à deux reprises du Fonds du Bas-Saint-Laurent pour les arts et les lettres décerné par la Conférence régionale des Élus, le Conseil de la Culture du Bas-Saint-Laurent ainsi que le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Voir la fiche

Katia Durette

Vents

Diplômée du Conservatoire de musique de Québec, Katia Durette partage ses intérêts entre la musique classique et la musique contemporaine. Elle s’illustre au sein de divers orchestres et ensembles de musique de chambre, et forme avec son conjoint, le violoniste Benoit Cormier, un duo qui explore un vaste répertoire.  En 1996, elle cofonde le collectif Erreur de type 27 qui se dédie à la musique nouvelle. En 2008, avec des collègues, elle met sur pied l’organisme Les Porteurs de musique qui a pour mission de diffuser la musique de concert dans la communauté (hôpitaux, centres carcéraux, etc.). En 2013,  elle effectue une tournée en tant que soliste dans le cadre du festival Eurochestries en Charente-Maritime. Parallèlement, Katia Durette se consacre à l’enseignement de la flûte et à l’éveil musical : elle est actuellement coordonnatrice du programme musical parascolaire au Pavillon Saint-Louis-de-Gonzague à Québec. Elle participe fréquemment au Camp musical Saint-Alexandre qui se tient à Saint-Alexandre-de-Kamouraska, en tant que musicienne et pédagogue.

Voir la fiche

AVIS IMPORTANT
Publié le: 17 avril 2018

Participants du Festival-concours 2018, en raison de la mauvaise température et parce que la sécurité de nos participants et bénévoles nous tient à cœur, les activités prévues au Camp musical

Lire la nouvelle

Horaire

Le 12e Festival-concours est maintenant chose du passé. Nous vous invitons toutefois à consulter l'horaire de l'édition 2018 à titre indicatif.
Consulter l'horaire

Inscriptions

Prenez note que les formulaires d'inscription à la 13e édition du Festival-concours seront disponibles vers la fin novembre 2018.  D'ici là, vous pouvez tout de même consulter l'horaire de la 12e édition du Festival-concours à titre indicatif.
S'inscrire

Renseignements généraux

fcmusiquerdl@hotmail.com
418 862-7449

Adresse postale
61, rue Delage
Rivière-du-Loup (Québec) G5R 3P4

Inscriptions communication

communicationfcm@hotmail.com

Camp musical Saint-Alexandre
267, rang Saint-Gérard Est
Saint-Alexandre (Québec)

Lieu des auditions

Maison de la Culture
67, rue du Rocher
Rivière-du-Loup (Québec)

Camp musical Saint-Alexandre
267, rang Saint-Gérard Est
Saint-Alexandre (Québec)

Lieu du Concert-gala

Centre culturel de Rivière-du-Loup
85, rue Sainte-Anne
Rivière-du-Loup (Québec)

Nous remercions nos partenaires

Un événement tel que celui-ci ne pourrait être tenu sans l’indispensable soutien de nos généreux partenaires et donateurs. Au nom de tous nos jeunes participants, de nos bénévoles et du conseil d’administration du Festival-concours de musique, nous les remercions de croire à l’importance de la musique en encourageant la persévérance, l’audace et la diversité musicale.