Juges

Chaque année, notre équipe de juges spécialisés sont choisis en raison de leurs qualités pédagogiques et de leurs grandes connaissances musicales.

Vous trouverez ci-après leur biographie respective.

Claude Soucy

Piano

Native de Rivière-du-Loup, la pianiste Claude Soucy est l’une des musiciennes les plus actives de la scène musicale québécoise. Depuis plus de vingt-cinq ans, on ne compte plus le nombre de concerts ou d’enregistrements dont elle a fait partie. Elle avoue, sans retenue, une grande passion pour le chant.

Cette interprète, coach, directrice musicale et pédagogue est recherchée d’abord pour ses compétences en art lyrique et plus particulièrement : la mélodie française, le lied, et l’opéra. Que ce soit au théâtre, à la radio, au cinéma ou à la télévision, Claude Soucy est une collaboratrice de tout premier plan.

Ses affinités avec le théâtre et l’opéra lui ont permis de travailler comme directrice musicale et vocale ou comme interprète à plus d’une cinquantaine de productions. En 2008, 2009 et 2010 elle agit à titre de directrice musicale et vocale de la toute nouvelle production française de la comédie musicale Les misérables présentée au Capitole de Québec et à la Place des Arts de Montréal.

En concert, Claude Soucy s’est produite avec plusieurs solistes de renom au Canada, en Amérique du sud, en Europe et en Asie. Depuis 1982, elle enseigne au Cégep de Sainte-Foy. Plusieurs de ses élèves font de brillantes carrières au Canada et à l’étranger.

Voir la fiche

François Lévesque

Formateur trombone

Diplômé avec distinction du Conservatoire de musique de Québec et titulaire d’une maîtrise en musique de la University of British Columbia, François Lévesque est réputé pour être un musicien doué et polyvalent. Il aime toucher à plusieurs genres allant du classique au jazz, de la salsa à la musique contemporaine. François a effectué des tournées en Amérique du Nord et en Europe avec l’ensemble de musique nouvelle Aventa. Il a accompagné plusieurs vedettes dont le groupe The Temptations, Wayne Newton, Richard Desjardins et Diane Dufresne.

On a pu l’entendre sur les ondes de la radio de la CBC comme membre du Cascades Brass Quintet, premier prix au Coleman International Chamber Ensemble Competition en 2005. Il a aussi joué avec le groupe de salsa ¡Tanga! et au Festival d’art de Bali en 2006 avec le UBC Balinese Gamelan Ensemble. Il a également été trombone solo du Vancouver Island Symphony.

François est directeur de l’école de musique « Beethoven at Home ». Il a enseigné et dirigé des ensembles, entre autres, à l’école Secondaire de Rivière-du-Loup et dans les classes primaires et secondaires de Vancouver. Il travaille comme pigiste au sein de différentes formations telles que l’Orchestre symphonique de Québec et l’Orchestre symphonique de l’Estuaire. Quel que soit le concert, il fait preuve d’une grande musicalité, d’une merveilleuse polyvalence et d’une formidable énergie.

Voir la fiche

Martin Le Sage

Violon

Martin Le Sage commence l’apprentissage du violon avec sa mère, la violoniste Liliane Garnier. Par la suite, il se rend poursuivre ses études auprès de Marie-Louise Ricros-Hurel, à l’École Normale de Musique de Paris où il s’est mérité le Diplôme Supérieur d’Exécution.

De retour à Québec, Martin continue ses études musicales à la Faculté de Musique de l’Université Laval où il complète une Maîtrise en Didactique instrumentale et une Maîtrise en Interprétation auprès de György Terebesi, puis un Baccalauréat en composition dans la classe de François Morel.

Depuis l’âge de 12 ans, Martin Le Sage s’est régulièrement fait entendre en concert et sur les ondes de Radio-Canada. En 1991, il est le Grand gagnant de Cégeps en spectacle et récipiendaire de la Bourse Alcan, ce qui lui vaut de représenter le Québec en France. Martin est régulièrement invité à participer à des concerts avec la pianiste Rachel Martel, avec le Quatuor Laval, de même qu’avec ses collègues du Département de Musique du Cégep de Sainte-Foy et en ensembles de musique de chambre et de musique contemporaine.

Professeur de violon, il est coordonnateur de programme et assistant à la coordination du Département de musique du Cégep de Sainte-Foy. Martin enseigne également l’approche musicale et acoustique du violon à l’École Nationale de lutherie du Cégep Limoilou. Sa passion pédagogique l’amène à poursuivre ses activités auprès de jeunes violonistes et à diriger un ensemble réunissant des instrumentistes des niveaux secondaire, collégial et universitaire. Martin Le Sage a le privilège de jouer sur les instruments du maître luthier Paul Kaul appartenant à la Fondation Garnier-Le Sage.

Voir la fiche

Évelyne Lavoie

Formatrice clavecin

Évelyne Lavoie fait ses études préparatoires de piano au Conservatoire de musique de Québec, où elle remporte la médaille du Gouverneur général du Canada en 1995. La même année elle accède à la finale nationale des Concours de musique du Canada. Après un DEC en piano au Cégep de Sainte-Foy, elle entame un baccalauréat en interprétation du clavecin avec Richard Paré. Elle touche également l’orgue, tout en s’intéressant au chant et à l’improvisation.

Dans le cadre de son passage à l’Université Laval, elle est respectivement lauréate et grande gagnante des Concours du disque (2003) et Concours de concertos (2004). Elle est aussi soliste et concertiste invitée au Festival Bach de Québec. Tout en agissant régulièrement comme organiste pigiste, Evelyne Lavoie se produit en tant que continuiste avec l’Orchestre symphonique de Québec et les Violons du Roy (2003-2006).

Titulaire d’une maîtrise en ethnomusicologie de la Memorial University of Newfoundland, ses études ont été soutenues par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada ainsi que par la Fondation québécoise pour la recherche en sciences sociales.

Depuis 2009, elle enseigne le piano, le chant, l’improvisation et les matières théoriques à l’École de musique Alain-Caron de Rivière-du-Loup. Boursière du Fonds du Bas-Saint-Laurent pour les arts et les lettres 2012, très impliquée dans le milieu culturel louperivois, Evelyne Lavoie se consacre aujourd’hui à la chanson et à l’improvisation sous toutes ses formes.

Voir la fiche

Mireille Lagacé

Clavecin et orgue

Mireille Lagacé a d’abord étudié le piano avec Germaine Malépart, l’orgue avec Conrad Letendre et l’écriture musicale avec Gabriel Cusson. On la retrouve avec Anton Heiller, à Vienne, grâce à une bourse en 1956. Ce fut ensuite le clavecin à Paris avec Kenneth Gilbert, une sommité dans le domaine au moment de la renaissance de l’instrument. Elle poursuivit à Montréal ses études d’orgue et de clavecin avec pour professeur, son mari Bernard Lagacé.

En parallèle elle participe aux activités d’Ars Organi, un groupe voué à la diffusion de la musique baroque pour orgue sur instruments à traction mécanique. Suit la période des trophées et présences qui lui ont valu des prix internationaux ou des mentions honorables entre 1959 et 1965, à Montréal, à Munich et à Genève. Elle fonde alors l’ensemble «Couperin-Le Grand» consacré à la musique de chambre baroque.

Mireille Lagacé devient professeur de clavecin à l’Université de Montréal, puis d’orgue à Boston durant les années 1970. Elle entame en même temps une carrière de soliste au clavecin et à l’orgue qui reçoit la reconnaissance internationale pour le grand art de ses prestations, sa justesse d’interprétation, sa finesse, sa sensibilité, son goût assuré.

Des œuvres lui ont été dédiées. Jean Papineau-Couture a écrit Dyarchie pour clavecin, qu’elle créa à Boston en 1971. Dix ans plus tard, c’est le compositeur Jean Lesage qui lui dédie Thanatopsis. Depuis 1973, elle occupe un poste de professeur de musique baroque et de clavecin au Conservatoire de musique de Montréal.

Voir la fiche

Mathieu Boucher

Guitare

Mathieu Boucher est titulaire d’un diplôme du Conservatoire de musique de Québec (prix à l’unanimité en contrepoint et en guitare) ainsi que d’une maîtrise en didactique instrumentale de l’Université Laval. Au cours de ses études en guitare, il fut l’élève de Paul-André Gagnon et de Jacques Chandonnet en plus de se produire en classe de maître pour plusieurs guitaristes dont Fabio Zanon et Sergio Assad.

En 2005, il fonde la Société de guitare de Québec avec Marc-Antoine Bergeron et Claude Gagnon, organisme dont il assume la présidence depuis les débuts et qui est voué à la promotion de la guitare classique par le biais de concert et d’activités organisées pour les étudiants en guitare de la région de Québec. Présentant cette année sa cinquième saison de concerts, la Société de guitare de Québec a déjà accueilli plusieurs guitaristes parmi les plus importants de la planète.

Très intéressé à la pédagogie, Mathieu a enseigné la guitare classique pour le Cégep de Sainte-Foy et est présentement auxiliaire d’enseignement à la Faculté de musique de l’Université Laval où il poursuit un doctorat en didactique instrumentale. Ses recherches portent sur l’utilisation de la caméra vidéo pendant le travail instrumental des guitaristes de niveau collégial. En juin dernier, il se voyait remettre une bourse du Fonds de recherche sur la société et la culture du gouvernement du Québec pour la poursuite de son doctorat.

Enfin, il est signataire du nouveau programme de guitare classique de l’École de musique Anna-Marie Globenski de l’Université Laval qui est utilisé partout dans la province les jeunes guitaristes de niveau pré-collégial.

Voir la fiche

Mathieu Rivest

Formateur trompette

Natif de Beauport, Mathieu Rivest entreprend des études en piano dans sa ville natale pour ensuite poursuivre sa formation en trompette au Cégep de Sainte-Foy auprès de Marc Carmichael. Il poursuit ses études à l’Université Laval d’où il obtient un baccalauréat (1999) ainsi qu’une maîtrise (2002) en éducation musicale. Mathieu Rivest a également participé à des stages de perfectionnement en éducation musicale au sein de diverses académies musicales en Belgique ainsi qu’au Conservatoire de Metz en France.

Musicien actif et engagé, Mathieu a accumulé une vaste expérience d’enseignement dans divers établissements de la région de Québec. Il enseigne maintenant la musique au Cégep de La Pocatière. Directeur du Camp musical St-Alexandre depuis plusieurs années, M. Rivest est à l’origine de plusieurs projets d’envergures à titre d’arrangeur (orchestration) et chef d’orchestre. Le documentaire Symphonie Locass réalisé en 2006 par Vidéo Femmes et l’Office Nationale du Film (ONF) en témoigne.

Finalement, Mathieu Rivest a été boursier à deux reprises du Fonds du Bas-Saint-Laurent pour les arts et les lettres décerné par la Conférence régionale des Élus, le Conseil de la Culture du Bas-Saint-Laurent ainsi que le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Voir la fiche

René Joly

Grands ensembles

René Joly débute ses études musicales avec le violon à l’âge de 5 ans. Il vit sa première expérience d’orchestre comme percussionniste à l’âge de 8 ans. René Joly est diplômé de l’Université Laval en interprétation, en éducation musicale et en didactique instrumentale. Il y a étudié la trompette, la percussion, le piano, la direction chorale et la direction d’orchestre.

Il est professeur responsable du secteur de percussion et directeur musical de l’Orchestre à vent au département de musique du Cégep de Sainte-Foy. Depuis 2011, il est aussi responsable du cours de direction pour Orchestre à vent dans le cadre du programme d’éducation musicale à la Faculté de musique de l’Université Laval où il assure également la direction musicale de l’Orchestre à vent. Percussionniste avec l’Orchestre symphonique de Québec depuis 1981, René Joly a joué sous la direction de chefs réputés.

René Joly est à l’origine de l’Ensemble vent et percussion de Québec, dont il est le directeur artistique et musical. L’EVPQ est un ensemble professionnel partenaire à la Faculté de musique de l’Université Laval. Son charisme, sa rigueur et sa grande sensibilité musicale en font un chef d’orchestre très apprécié. Il a occupé la fonction de directeur musical aux Camps musicaux d’Asbestos et CAMMAC. Il a fait de même avec la Musique des Voltigeurs de Québec et l’Ensemble à vent de Sherbrooke.

En tant que pédagogue, il présente des formations en direction d’orchestre et des ateliers de percussion aux enseignants des programmes de musique au secondaire à travers le Canada. En 2009, il recevait un «Prix d’excellence en enseignement collégial» pour son implication au développement pédagogique.

Voir la fiche

Geneviève Savoie

Vents

Geneviève Savoie est diplômée du Conservatoire de musique de Québec puis du Conservatoire de musique de Bordeaux, en flûte et en musique de chambre. Parmi les nombreux prix qu’elle a remportés, mentionnons la première place à la finale nationale du Concours de Musique du Canada, le premier prix au Concours de musique Clermont-Pépin et la troisième place au prestigieux concours Prix d’Europe (prix T.D. Canada Trust). À ce même concours, le haut niveau de son jeu musical lui vaut le prix de la meilleure interprétation d’une oeuvre canadienne.

Musicienne polyvalente, Geneviève Savoie a joué au sein de plusieurs orchestres dont l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, l’Orchestre Symphonique de Québec, les Violons du Roy et l’Orchestre Symphonique de Montréal. Elle est également active comme chambriste ainsi qu’en musique contemporaine, notamment en jouant avec l’ensemble Erreur de type 27. Lauréate du Prix du Lieutenant Gouverneur du Québec, Geneviève Savoie a reçu pour ses projets le soutien entre autres du Conseil des Arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada. En 2010, elle a pris part à une tournée de théâtre en Chine avec l’ensemble Arsenal à Musique. Elle termine sous peu un doctorat en interprétation à l’Université de Montréal dans la classe de Lise Daoust et Denis Bluteau.

Geneviève Savoie a également une forte expérience en tant que pédagogue; elle a entre autres enseigné au Conservatoire National des Landes en France, à la Child and Youth Services de l’Armée des États-Unis en Allemagne, au Cégep de Sainte-Foy et à l’Université de Montréal. Depuis trois ans, Geneviève Savoie est formatrice et coordonnatrice de la formation en gestion de carrière artistique du Carrefour jeunesse-emploi de la Capitale Nationale.

Voir la fiche

François Dorion

Grands ensembles

Natif de Charlesbourg, François Dorion débute son apprentissage musical au saxophone et à la percussion au Petit Séminaire de Québec. Il poursuit sa formation en percussion au Cégep de Sainte-Foy et est diplômé de l’Université Laval en éducation musicale. Il a étudié auprès de Gilles Auger, d’Otto Werner Mueller au Domaine Forget, de Craig Kirchhoff lors d’un stage au Ithaca College à New York, et de Mark Davis Scatterday de l’Université de Calgary.

En 1989, il participe à la rédaction d’une comédie musicale et en compose la musique. À la même époque, il devient directeur musical de la troupe de la «Course au Bonheur». De 1989 à 1994, il est membre de l’Harmonie des Cascades de Beauport. En 1991, il enseigne au Camp musical de Shippagan, au Nouveau-Brunswick et joint la Musique des Voltigeurs de Québec à titre de percussionniste.

En 1994, il est directeur des ensembles au Camp musical Saint-Alexandre où il enseigne les bois, les cuivres et la percussion. Cette même année, il dirige l’orchestre de l’Université Laval en concert. On lui confie aussi la création sur disque de la pièce «Éclats et mouvements» d’Isabelle Marcoux.

François Dorion est récipiendaire du prix Pierre-Garon qui lui a été remis en 2002, la plus haute distinction culturelle décernée par l’Arrondissement de Charlesbourg. Depuis quelques années, M. Dorion dirige également des orchestres symphoniques. Pédagogue et chef reconnu, il donne régulièrement des ateliers en direction d’ensemble à vent.

Voir la fiche

Activité Quilles bénéfice
Publié le: 16 octobre 2017

Amis du Festival-concours de musique, tout comme l’an dernier, vous êtes tous invités à participer à notre Soirée quilles bénéfice qui se tiendra le samedi 21 octobre prochain à 20 h au Salon

Lire la nouvelle

Horaire

Le 13e Festival-concours est du 24 au 30 avril 2019. Nous vous invitons à consulter l'horaire de l'édition 2019  maintenant disponible.
Consulter l'horaire

Inscriptions

Prenez note que les formulaires d'inscription de la 13e édition du Festival-concours sont disponibles. À titre indicatif, vous pouvez consulter l'horaire de la 12e édition du Festival-concours.
S'inscrire

Renseignements généraux

fcmusiquerdl@hotmail.com
418 862-7449

Adresse postale
61, rue Delage
Rivière-du-Loup (Québec) G5R 3P4

Inscriptions communication

communicationfcm@hotmail.com

Camp musical Saint-Alexandre
267, rang Saint-Gérard Est
Saint-Alexandre (Québec)

Lieu des auditions

Maison de la Culture
67, rue du Rocher
Rivière-du-Loup (Québec)

Camp musical Saint-Alexandre
267, rang Saint-Gérard Est
Saint-Alexandre (Québec)

Lieu du Concert-gala

Centre culturel de Rivière-du-Loup
85, rue Sainte-Anne
Rivière-du-Loup (Québec)

Nous remercions nos partenaires

Un événement tel que celui-ci ne pourrait être tenu sans l’indispensable soutien de nos généreux partenaires et donateurs. Au nom de tous nos jeunes participants, de nos bénévoles et du conseil d’administration du Festival-concours de musique, nous les remercions de croire à l’importance de la musique en encourageant la persévérance, l’audace et la diversité musicale.