Juges

Chaque année, notre équipe de juges spécialisés sont choisis en raison de leurs qualités pédagogiques et de leurs grandes connaissances musicales.

Vous trouverez ci-après leur biographie respective.

Marie-Maude Viens

Chant

Marie-Maude Viens termine une maîtrise en chant à l’Université Laval en 2003. Elle participe en tant que soliste au Festival Bach de Ste-Foy, au Festival international du Domaine Forget, dans plusieurs Messes et Oratorios dans la région de Québec ainsi qu’avec les Poètes de l’Amérique française. Elle tient un premier rôle dans la production de l’opéra Didon et Énée par l’Ensemble KO (Ensemble baroque Montréalais) en plus d’y prêter son talent de metteure en scène. Elle a récemment été remarquée dans l’événement Pageant Canotgraphie, un spectacle mis en scène par Robert Lepage.

La musicienne se consacre également à l’enseignement du chant, à la formation vocale pour Ensembles et Choeurs et à la direction chorale classique et jazz depuis treize ans. Depuis son arrivé dans la région du Bas St-Laurent, elle assure la coordination du programme Musique-études en collaboration avec l’École de Musique Alain-Caron et le Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup.

La curiosité de la chanteuse l’a menée à se spécialiser en Psychophonie il y a quelques années, ainsi que de perfectionner depuis deux ans la méthode Estill Trainning Voice. Elle travaille en ce moment à l’obtention de sa certification CMT (Certified Master Teachers) avec Estill Voice International. En plus d’être membre fondatrice de l’Ensemble Pléiade (trio classique), elle fonde récemment le M&M Jazz Quartet en compagnie de trois autres musiciens de la région avec qui elle prépare un hommage à Ella Fitzgerald.

Voir la fiche

Jean Vallières

Guitare

Né à Ste-Foy en 1952, Jean Vallières étudie la guitare au Conservatoire de musique de Québec avec Martin Prével et Paul-André Gagnon. Boursier du gouvernement du Québec et du Conseil des arts du Canada, il se perfectionne auprès d’Alexandre Lagoya au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, et y obtient en 1977, un Premier Prix à l’unanimité du jury.

Jean Vallières a donné de nombreux concerts comme soliste, chambriste ou avec orchestre. On a pu l’entendre régulièrement sur les ondes de la chaîne culturelle de Radio-Canada. Il a enregistré sous étiquette SNE, un disque de musique française pour guitare (SNE 554) et un disque consacré à la musique de J.S. Bach (SNE 599).

Ses élèves ont remporté de nombreux concours internationaux et plusieurs d’entre eux, en plus de faire carrière au Canada et à l’étranger, occupent des postes d’enseignement dans les établissements du Conservatoire et les universités. Citons entre autres:

• Patrick Roux, compositeur et fondateur du Quatuor de guitares du Canada et professeur au Conservatoire de musique de Gatineau et à l’Université d’Ottawa.

• Rémi Boucher, soliste réputé qui a remporté de nombreux Premiers Prix dans les concours internationaux et professeur au Conservatoire de musique de Québec et à l’Université Laval.

• Isabelle Héroux, professeure de pédagogie et de didactique de la guitare au département de musique de l’UQÀM. Elle a plusieurs enregistrements et publications à son actif.

• Jérôme Ducharme, premier Canadien à remporter le prestigieux concours de la Guitar Foundation of America en 2005. Il a enregistré sur étiquette NAXOS.

• Ioana Gandrabur, lauréate de nombreux concours. Elle enseigne au cégep Marie-Victorin.

• Michel Beauchamp, soliste reconnu. Son enregistrement ainsi que l’édition des œuvres complètes de F. Tarrega ont reçu l’assentiment tant du public que de la critique.

• Pierre-Louis Thérien, professeur au Conservatoire de musique de Val-d’Or.

• Jean-François Desrosby, professeur au département de musique de l’Université de Sherbrooke.

Voir la fiche

Christine St-Gelais

Chant

Originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean au Québec, Christine St-Gelais a complété une maîtrise en Interprétation chant classique à l’Université de Montréal, sous la direction du soprano Yolande Parent.

Christine fait ses débuts dans le rôle d’Amelia dans l’opéra de chambre Amelia goes to the Ball de Menotti. Toujours à Montréal, elle interprète plusieurs personnages dont celui d’Anne Page dans l’opéra The Merry Wives of Windsor de Nicolai, Lucy de l’opéra de chambre The Telephone de Menotti et Thérèse dans Les Mamelles de Tirésias de Poulenc. Sous la baguette de Jean-François Rivest, Christine chante Papagena dans l’opéra Die Zauberflöte de Mozart ainsi que Héro dans Béatrice et Bénédict de Berlioz. À Toronto, elle tient le rôle de Cunegonde dans l’opéra Candide de Bernstein.

Christine est aussi lauréate de plusieurs bourses d’opéra, dont le Fonds de bourses George Cédric-Ferguson. Finaliste nationale lors de sa première participation au Concours de Musique du Canada, elle est également boursière et lauréate du Concours du Festival du Royaume.

Christine St-Gelais a enseigné plusieurs années (15 ans) le chant classique, la formation auditive, la théorie et la littérature musicale à l’École de musique Vincent d’Indy. Elle a également dirigé la chorale au Pensionnat Saint-Nom-de-Marie.

Voir la fiche

Michèle Royer

Piano

Titulaire d’un baccalauréat de l’École Vincent d’Indy, d’une maîtrise en interprétation de l’Université Laval et d’un doctorat de l’Université d’Illinois, Michèle Royer a fait ses premières études universitaires à Montréal avec Lubka Kolessa et à Québec avec Frans Brouw, Robert Weisz et Zeyda Suzuki. Boursière à plusieurs reprises du Fonds F.C.A.R. elle a pu poursuivre ses études à l’Université d’Indiana avec Gyorgy Sebok et finalement à l’Université d’Illinois où elle a complété un doctorat spécialisé en pédagogie du piano sous la direction de James Lyke, Claire Richard et Kenneth Drake.

Reconnue pour ses qualités de pianiste et de pédagogue, elle a été invitée à plusieurs ateliers, conférences, jurys et classes d’interprétation au Canada, aux États-Unis, en France et en Australie où elle a enseigné pendant un an au Conservatoire de musique d’Adélaide. Au cours de sa carrière d’enseignante, elle a pu travailler avec des élèves de tout âge et de tous les niveaux dont plusieurs ont mérité des prix dans divers concours de musique. Son expérience avec les enfants compte plusieurs camps musicaux dont le Camp musical de Lanaudière et « Illinois Summer Youth Music ».

De 1987 à 2007 elle été responsable du cours de pédagogie du piano et du cours de lecture à vue à la Faculté de musique de l’Université Laval tout en conservant une classe de piano au niveau du baccalauréat. Avec Céline Bussières, elle est coauteur de la méthode et du videocours Le clavier. Récemment retraitée d’une longue carrière de professeur de piano au Cégep Ste-Foy, elle poursuit présentement ses activités de publication de matériel pédagogique.

Voir la fiche

Mathieu Rivest

Formateur trompette

Natif de Beauport, Mathieu Rivest entreprend des études en piano dans sa ville natale pour ensuite poursuivre sa formation en trompette au Cégep de Sainte-Foy auprès de Marc Carmichael. Il poursuit ses études à l’Université Laval d’où il obtient un baccalauréat (1999) ainsi qu’une maîtrise (2002) en éducation musicale. Mathieu Rivest a également participé à des stages de perfectionnement en éducation musicale au sein de diverses académies musicales en Belgique ainsi qu’au Conservatoire de Metz en France.

Musicien actif et engagé, Mathieu a accumulé une vaste expérience d’enseignement dans divers établissements de la région de Québec. Il enseigne maintenant la musique au Cégep de La Pocatière. Directeur du Camp musical St-Alexandre depuis plusieurs années, M. Rivest est à l’origine de plusieurs projets d’envergures à titre d’arrangeur (orchestration) et chef d’orchestre. Le documentaire Symphonie Locass réalisé en 2006 par Vidéo Femmes et l’Office Nationale du Film (ONF) en témoigne.

Finalement, Mathieu Rivest a été boursier à deux reprises du Fonds du Bas-Saint-Laurent pour les arts et les lettres décerné par la Conférence régionale des Élus, le Conseil de la Culture du Bas-Saint-Laurent ainsi que le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Voir la fiche

Nicolas-Alexandre Marcotte

Clavecin

Originaire de Montréal, Nicolas-Alexandre Marcotte a débuté sa formation en clavecin et en orgue auprès de Luc Beauséjour. Il a par la suite poursuivi des études au Conservatoire de musique de Montréal auprès de Mireille et Bernard Lagaçé, y obtenant des Prix en interprétation de ces deux instruments. Il complétait par la suite un doctorat en interprétation de l’orgue –axé sur la musique d’Olivier Messiaen- sous la direction de Réjean Poirier à l’Université de Montréal.

Il s’est de plus régulièrement perfectionné au Canada et en Europe, notamment auprès de Michael Radulescu, Jean Boyer, Jean-Pierre Leguay, Kenneth Gilbert et Norbert Petry.

Lauréat du concours John Robb du Collège Royal Canadien des Organistes ainsi qu’au R.C.C.O. National Organ Competition of Canada (Toronto), il s’est produit en tant que soliste avec l’Orchestre du Centre national des Arts d’Ottawa ainsi qu’avec l’Orchestre symphonique de l’Université de Montréal. On a également pu l’entendre au Festival international de musique baroque de Lamèque, au festival Orgues et Couleurs, ainsi que dans la série Clavecin en concert. Il a en outre donné des récitals un peu partout au Canada de même qu’en France, en Italie et en Suisse.

Particulièrement intéressé à la musique de notre temps, il a participé à la création de nombreuses œuvres de compositeurs québécois et canadiens, le répertoire contemporain occupant une place de grande importance dans sa démarche artistique.

On pu entendre à plusieurs reprises les prestations de M. Marcotte sur les ondes de Radio-Canada et Radio Ville-Marie. En 2010 paraissait son premier disque – consacré à la musique d’orgue de Jean-Sébastien Bach – paru sous l’étiquette XXI-21.

Voir la fiche

René Joly

Grands ensembles

René Joly débute ses études musicales avec le violon à l’âge de 5 ans. Il vit sa première expérience d’orchestre comme percussionniste à l’âge de 8 ans. René Joly est diplômé de l’Université Laval en interprétation, en éducation musicale et en didactique instrumentale. Il y a étudié la trompette, la percussion, le piano, la direction chorale et la direction d’orchestre.

Il est professeur responsable du secteur de percussion et directeur musical de l’Orchestre à vent au département de musique du Cégep de Sainte-Foy. Depuis 2011, il est aussi responsable du cours de direction pour Orchestre à vent dans le cadre du programme d’éducation musicale à la Faculté de musique de l’Université Laval où il assure également la direction musicale de l’Orchestre à vent. Percussionniste avec l’Orchestre symphonique de Québec depuis 1981, René Joly a joué sous la direction de chefs réputés.

René Joly est à l’origine de l’Ensemble vent et percussion de Québec, dont il est le directeur artistique et musical. L’EVPQ est un ensemble professionnel partenaire à la Faculté de musique de l’Université Laval. Son charisme, sa rigueur et sa grande sensibilité musicale en font un chef d’orchestre très apprécié. Il a occupé la fonction de directeur musical aux Camps musicaux d’Asbestos et CAMMAC. Il a fait de même avec la Musique des Voltigeurs de Québec et l’Ensemble à vent de Sherbrooke.

En tant que pédagogue, il présente des formations en direction d’orchestre et des ateliers de percussion aux enseignants des programmes de musique au secondaire à travers le Canada. En 2009, il recevait un «Prix d’excellence en enseignement collégial» pour son implication au développement pédagogique.

Voir la fiche

Chloé Dominguez

Cordes

Chloé Dominguez est une violoncelliste des plus accomplies et aventureuses de la scène musicale canadienne. Ayant complété son doctorat en interprétation à l’Université McGill auprès de Matt Haimovitz, elle y remporte en 2009 le prestigieux Golden Violin award. Sa thèse de doctorat portant sur « La musique pour violoncelle au Québec : contexte, interprétation et catalogue annoté » lui a valu une bourse d’excellence des fonds FQRSC.

Très impliquée dans la création musicale contemporaine, Chloé est violoncelle solo de l’Ensemble Contemporain de Montréal + dirigé par Véronique Lacroix et a créé plusieurs œuvres en tant que soliste. Elle a collaboré étroitement avec le Centre interdisciplinaire de recherche en musique, médias et technologie (CIRMMT) dans le cadre du projet Digital Orchestra.

Elle est souvent appelée à se joindre aux plus grands chambristes canadiens tels que Mark Fewer, James Campbell, Paul Stewart, Jonathan Crow, Douglas McNabney, Guy Few et est membre fondateur de l’Ensemble Morpheus, de l’Ensemble Spirit’20, et du Trio Lajoie. Elle participe à de nombreux festivals internationaux dont ceux de Lanaudière, Domaine Forget, Ottawa, Parry Sound et Orford.

Ayant enseigné préalablement à l’Université McGill et à l’Université Bishop’s, elle est présentement chargée de cours à l’Université de Sherbrooke. En 2007, elle a remporté le premier prix du Festival de musique du Royaume, ainsi que le Prix Jeunes Artistes de Radio-Canada. Puis en 2009, elle a été lauréate du concours de la Banque d’instruments de musique du Conseil des Arts du Canada, lui valant le prêt du violoncelle Nicolaus Gagliano de 1824.

Chloé joue présentement sur un violoncelle Lorenzo Carcassi de 1745.

Voir la fiche

Amélie Bois

Vents

Native de Mont-Joli, Amélie a commencé la clarinette au secondaire, guidée par Gabriel Dionne. Définitivement attirée par les arts, elle a ensuite entrepris deux DEC : l’un en musique au Conservatoire de musique de Rimouski et l’autre en Arts et Lettre – Profil Lettres. Elle y a perfectionné son instrument en vue de s’inscrire à l’université Laval pour étudier avec Marcel Rousseau, pédagogue émérite et ainsi obtenir un baccalauréat en interprétation. Diplôme en main, elle a tout naturellement choisi la voie de l’enseignement. Sous la direction de Francis Dubé, elle a donc complété une maîtrise en Didactique instrumentale en mai 2008. Elle a également élaboré le volet clarinette d’un cours de pédagogie offert au baccalauréat et a été l’assistante de M. Dubé au Centre d’excellence en pédagogie musicale.

Depuis lors, elle a enseigné dans de nombreuses écoles à titre de spécialiste en clarinette : l’Externat Saint-Jean-Eudes, l’École Jean-de-Brébeuf, le Séminaire des Pères-Maristes, en plus de donner de multiples cliniques et ateliers pour différents évènements (Harmonie élite – FAMEQ, Jamboree des Harmonies de Rivière-du-Loup). Elle a aussi enseigné la clarinette dans le programme de Culture musicale du Campus Notre-Dame-de-Foy, au Camp musical Saint-Alexandre ainsi qu’au Département de musique du Cégep de Trois-Rivières. Depuis août 2012, elle occupe le poste de professeur de clarinette au Département de musique du Cégep de Sainte-Foy.

Originaire du Bas-Saint-Laurent, Amélie est membre de l’Orchestre Symphonique de l’Estuaire depuis 2003. Elle y occupe le poste permanent de 2e clarinette. Très active sur la scène musicale pendant ses études, elle s’est produite avec le Quatuor Arthur-Leblanc et les Violons du Roy lors d’évènements mettant en vedette la relève musicale. Musicienne régulière dans l’Ensemble vent et percussion de Québec depuis 2006, elle y assure aussi la fonction de coordonnatrice de la production et a siégé sur le conseil d’administration de l’Ensemble pendant 2 ans.

Voir la fiche

Activité Quilles bénéfice
Publié le: 16 octobre 2017

Amis du Festival-concours de musique, tout comme l’an dernier, vous êtes tous invités à participer à notre Soirée quilles bénéfice qui se tiendra le samedi 21 octobre prochain à 20 h au Salon

Lire la nouvelle

Horaire

Le 13e Festival-concours est du 24 au 30 avril 2019. Nous vous invitons à consulter l'horaire de l'édition 2019  maintenant disponible.
Consulter l'horaire

Inscriptions

Prenez note que les formulaires d'inscription de la 13e édition du Festival-concours sont disponibles. À titre indicatif, vous pouvez consulter l'horaire de la 12e édition du Festival-concours.
S'inscrire

Renseignements généraux

fcmusiquerdl@hotmail.com
418 862-7449

Adresse postale
61, rue Delage
Rivière-du-Loup (Québec) G5R 3P4

Inscriptions communication

communicationfcm@hotmail.com

Camp musical Saint-Alexandre
267, rang Saint-Gérard Est
Saint-Alexandre (Québec)

Lieu des auditions

Maison de la Culture
67, rue du Rocher
Rivière-du-Loup (Québec)

Camp musical Saint-Alexandre
267, rang Saint-Gérard Est
Saint-Alexandre (Québec)

Lieu du Concert-gala

Centre culturel de Rivière-du-Loup
85, rue Sainte-Anne
Rivière-du-Loup (Québec)

Nous remercions nos partenaires

Un événement tel que celui-ci ne pourrait être tenu sans l’indispensable soutien de nos généreux partenaires et donateurs. Au nom de tous nos jeunes participants, de nos bénévoles et du conseil d’administration du Festival-concours de musique, nous les remercions de croire à l’importance de la musique en encourageant la persévérance, l’audace et la diversité musicale.