Juges

Chaque année, notre équipe de juges spécialisés sont choisis en raison de leurs qualités pédagogiques et de leurs grandes connaissances musicales.

Vous trouverez ci-après leur biographie respective.

Mathieu Rivest

Formateur trompette

Natif de Beauport, Mathieu Rivest entreprend des études en piano dans sa ville natale pour ensuite poursuivre sa formation en trompette au Cégep de Sainte-Foy auprès de Marc Carmichael. Il poursuit ses études à l’Université Laval d’où il obtient un baccalauréat (1999) ainsi qu’une maîtrise (2002) en éducation musicale. Mathieu Rivest a également participé à des stages de perfectionnement en éducation musicale au sein de diverses académies musicales en Belgique ainsi qu’au Conservatoire de Metz en France.

Musicien actif et engagé, Mathieu a accumulé une vaste expérience d’enseignement dans divers établissements de la région de Québec. Il enseigne maintenant la musique au Cégep de La Pocatière. Directeur du Camp musical St-Alexandre depuis plusieurs années, M. Rivest est à l’origine de plusieurs projets d’envergures à titre d’arrangeur (orchestration) et chef d’orchestre. Le documentaire Symphonie Locass réalisé en 2006 par Vidéo Femmes et l’Office Nationale du Film (ONF) en témoigne.

Finalement, Mathieu Rivest a été boursier à deux reprises du Fonds du Bas-Saint-Laurent pour les arts et les lettres décerné par la Conférence régionale des Élus, le Conseil de la Culture du Bas-Saint-Laurent ainsi que le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Voir la fiche

Geneviève Savoie

Vents

Geneviève Savoie est diplômée du Conservatoire de musique de Québec puis du Conservatoire de musique de Bordeaux, en flûte et en musique de chambre. Parmi les nombreux prix qu’elle a remportés, mentionnons la première place à la finale nationale du Concours de Musique du Canada, le premier prix au Concours de musique Clermont-Pépin et la troisième place au prestigieux concours Prix d’Europe (prix T.D. Canada Trust). À ce même concours, le haut niveau de son jeu musical lui vaut le prix de la meilleure interprétation d’une oeuvre canadienne.

Musicienne polyvalente, Geneviève Savoie a joué au sein de plusieurs orchestres dont l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, l’Orchestre Symphonique de Québec, les Violons du Roy et l’Orchestre Symphonique de Montréal. Elle est également active comme chambriste ainsi qu’en musique contemporaine, notamment en jouant avec l’ensemble Erreur de type 27. Lauréate du Prix du Lieutenant Gouverneur du Québec, Geneviève Savoie a reçu pour ses projets le soutien entre autres du Conseil des Arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada. En 2010, elle a pris part à une tournée de théâtre en Chine avec l’ensemble Arsenal à Musique. Elle termine sous peu un doctorat en interprétation à l’Université de Montréal dans la classe de Lise Daoust et Denis Bluteau.

Geneviève Savoie a également une forte expérience en tant que pédagogue; elle a entre autres enseigné au Conservatoire National des Landes en France, à la Child and Youth Services de l’Armée des États-Unis en Allemagne, au Cégep de Sainte-Foy et à l’Université de Montréal. Depuis trois ans, Geneviève Savoie est formatrice et coordonnatrice de la formation en gestion de carrière artistique du Carrefour jeunesse-emploi de la Capitale Nationale.

Voir la fiche

Richard Paré

Clavecin et orgue

Richard Paré partage ses activités professionnelles comme organiste et claveciniste. Formé dans ces deux disciplines au Conservatoire de musique de Québec auprès de Claude Lavoie et Donald Thompson, il a terminé ses études par l’obtention de trois premiers prix : orgue, clavecin et musique de chambre.

Parallèlement à des études de perfectionnement auprès de Scott Ross et Dom André Laberge O.S.B., Richard Paré était déjà actif comme continuiste, chambriste et soliste au sein de diverses formations instrumentales. Membre fondateur de l’orchestre de chambre Les Violons du Roy, il a participé à de nombreuses tournées en Allemagne, en Belgique, en Espagne, aux États-Unis ainsi que dans l’Ouest canadien, et sur neuf enregistrements sous étiquette DORIAN.

Soliste invité par diverses sociétés de concerts, Richard Paré a joué dans plusieurs villes du Québec ainsi qu’en Ontario et en Alberta. Il a maintes fois eu l’occasion de se faire entendre à la Chaîne culturelle de Radio-Canada. Professeur d’orgue, de clavecin et de musique ancienne à la Faculté de musique de l’Université Laval, Richard Paré est le claveciniste régulier de l’Orchestre symphonique de Québec et organiste titulaire à l’église Saints-Martyrs-Canadiens à Québec.

Voir la fiche

Claude Gagnon

Guitare

Professeur de guitare classique au Département de musique du Cégep de Sainte-Foy depuis 1982, Claude Gagnon se produit régulièrement en concert comme accompagnateur ou comme membre de divers ensembles. Au cours des dernières années, il a été particulièrement actif en duo avec le violoniste Marc Gagnon, l’Ensemble Mozaïka, le Trio de guitares de Québec et le Trio Yadong.

De 1999 à 2001, il a été régulièrement invité à partager ses découvertes discographiques dans le cadre de l’émission Rayon musique, diffusée par la chaîne culturelle de la Société Radio-Canada à Montréal.

En avril 2001, ce diplômé de l’École de musique de l’Université Laval était invité à la 13e Biennale de guitare en Tricastin (Drôme provençale) afin de diriger Fredonnements, oeuvre pour orchestre de guitares commandée pour l’événement et créée lors du concert de clôture. À cette composition, s’ajoutent plusieurs pièces régulièrement jouées en concert et enregistrées sur disque par des interprètes d’ici ou d’ailleurs : Alice au pays des merveilles pour trois guitares, Douze préludes en forme d’études pour guitare solo, Hello Cello pour violoncelle et guitare ainsi que Comme rivière, pour deux guitares.

Jusqu’à maintenant, Claude Gagnon a publié trente-six (36) volumes aux Productions d’Oz et aux Éditions Doberman-Yppan. Distribués au Québec, en Europe et aux États-Unis, ces ouvrages proposent un répertoire didactique et de concert constitué de compositions et d’arrangements destinés à une ou plusieurs guitares. En tant qu’instrumentiste, arrangeur ou réalisateur, Claude Gagnon a participé à quelques enregistrements sur disque pour les maisons Atma, Analekta, XXI et Audiogram.

Voir la fiche

Jean-François Gagné

Cordes

Jean-François Gagné est diplômé en violon de l’Université Laval et en alto du Conservatoire de musique de Québec, où il obtint le Prix avec Grande distinction au terme de ses études dans la classe de François Paradis. Il a eu l’occasion de perfectionner son art auprès d’altistes de renom tel que Roberto Diaz, Terence Helmer et Bruno Guiranna lors de classe de maître. Quelques stages en Allemagne lui ont permis de jouer au sein de l’orchestre du Shleswig Holstein Musik Festival et en compagnie du quatuor Golberg Wien à Stuttgart.

Violoniste, altiste, chanteur et arrangeur, Jean-François Gagné étonne par sa polyvalence. Boursier de la Fondation Wilfrid-Pelletier et du Conseil des arts et des lettres du Québec, Jean-François Gagné est actuellement en poste à l’Orchestre Symphonique de Québec et se produit occasionnellement au sein des Violons du Roy et de diverses formations de chambre, plus principalement le Trio Beau Soir avec la flûtiste Geneviève Savoie et la harpiste Isabelle Fortier. Certains de ses arrangements furent diffusés sur les ondes de Radio-Canada et sur des chaînes de télévision privées. Entre 2002 et 2009, il est l’altiste du quatuor Abysse, avec lequel il enregistre deux disques sous étiquette XXI-21 Productions.

En tant que contre-ténor, Jean-François Gagné a reçu sa formation vocale auprès de Marie-Andrée Paré à Québec et Gerard Lesne à Paris. On a pu l’entendre au Festival International du Domaine Forget, dans la série Sons et couleurs au Musée national des beaux-arts du Québec, au Festival Orgue et Couleurs à Montréal, au Festival de musique sacrée de Québec, ainsi que dans le cadre de plusieurs récitals et messes d’artistes. Il crée en 2009 Elizabeth et Alphonse de Geneviève Dupuis et Interjection de Mathieu Dumont, deux oeuvres commandées par l’ensemble de musique contemporaine Erreur de type 27. La même année, il est de la distribution du Cirque symphonique présenté par le choeur polyphonique de Charlevoix et l’OSQ, un happening urbain présenté à la Place d’Youville et mis en scène par Olivier Dufour.

Après avoir enseigné plus de 15 ans dans plusieurs écoles de musique, Jean-François Gagné travaille comme moniteur de musique de chambre au Conservatoire de musique de Québec et enseigne le violon, l’alto et la musique de chambre au Camp musical Aimé-Gagnon. Il fut juge invité au Concours de musique de la Capitale ces deux dernières années.

Voir la fiche

Linda Dumont

Chant

Originaire de Lévis, Linda Dumont est une passionnée de l’enseignement et une personne engagée et stimulante dans le milieu musical.

Madame Dumont est professeure de chant au Cégep de Sainte-Foy depuis 1984. Elle a participé à la formation de chanteurs que l’on retrouve sur la scène musicale internationale. Suivant ses traces, plusieurs de ses élèves assurent maintenant un enseignement musical et vocal de qualité au Québec.

En plus d’études en didactique instrumentale, d’une spécialisation en musique contemporaine, de diverses formations (psychosynthèse, Estill voice, Feldenkrais, chant harmonique, physiologie de l’appareil vocal, etc.) elle détient un diplôme de maîtrise en interprétation-chant. Ce parcours musical a débuté par une solide formation de pianiste et d’organiste qu’elle a reçue dès son jeune âge.

Elle a eu une brillante carrière d’interprète qui l’a amenée à se produire autant en concert qu’à l’opéra. Elle a participé à plusieurs enregistrements de disques. Madame Dumont fait partie de plusieurs ensembles vocaux comme choriste professionnelle. C’est ainsi qu’elle participe à chaque production de l’opéra de Québec et aux concerts du choeur de l’OSQ.

Reconnue pour ses qualités de pédagogue, elle a été invitée à donner des ateliers sur la technique vocale et participe comme juge à de nombreux examens et concours. Elle est aussi chef de choeur et personne-ressource (tutorat) pour l’enseignement individuel.

Voir la fiche

Frédéric Demers

Grands ensembles

Frédéric Demers enseigne la trompette et la musique de chambre depuis plusieurs années. Son approche pédagogique se veut à la fois stimulante, créatrice et personnalisée. Suite à une première expérience d’enseignement comme chargé de cours de trompette à l’Université de Montréal, M. Demers a donné depuis 1999 des cours privés de trompette au Collège Notre-Dame, au Collège Jean-Eudes, à l’Institut Reine-Marie ainsi qu’au Collège Regina Assumpta en plus d’être invité régulièrement comme spécialiste en cuivres dans plusieurs autres institutions. Depuis 2007, il enseigne également les cuivres et la musique de chambre au Conservatoire de musique de Val-d’Or. M. Demers est régulièrement appelé à juger les participants de différents concours. Depuis 2007, en plus de juger les examens au sein du réseau des conservatoires, il a été juge au Festival des harmonies et orchestres symphoniques du Québec, au Concours solistes et petits ensembles de Victoriaville, au Festival de musique du Royaume, le MusicFest Québec ainsi qu’à deux reprises aux prix Opus pour la catégorie disque de l’année. En outre, en 2013, il a révisé en entier le programme de trompette de l’École préparatoire de musique de l’UQÀM.

Voir la fiche

Jean-Luc Bouchard

Percussions

Jean-Luc Bouchard est titulaire d’un baccalauréat en percussion (profil interprétation), d’une Maîtrise en percussion (profil musique de chambre et orchestre) et d’une Maîtrise en musicologie théorique de l’Université Laval. En tant que musicien d’ensemble, il se produit dans différentes formations, notamment, l’Ensemble Vent et percussion de Québec, les Voltigeurs de Québec et l’Orchestre Symphonique de Québec. De plus, il participe activement à plusieurs projets de musique de chambre, entre autres avec Erreur de Type 27 et le quatuor de percussion EP4.

Outre l’interprétation, l’enseignement de la musique occupe une grande partie de ses activités. Il enseigne la percussion dans diverses écoles de musique et écoles secondaires de la région. De 1999 à 2004, il enseigne la percussion et la théorie musicale au Camp Musical St-Alexandre et il y occupe le poste de directeur adjoint en 2003 et 2004. De 2002 à 2007, il enseigne l’analyse et l’écriture à l’Université Laval et au Cégep Ste-Foy. En septembre 2007, il prend la charge de l’Ensemble de percussion ainsi que l’enseignement instrumental du département de percussion de l’Université Laval. Finalement, en 2008, le département de musique du Cégep Ste-Foy requiert ses services pour l’enseignement de la percussion en cours individuels et de groupe.

Voir la fiche

Rachel Aucoin

Piano

Originaire du Nouveau-Brunswick, Rachel Aucoin a un parcours musical hors du commun. D’abord plongée dans une musique traditionnelle, vivante et orale, elle s’intéresse passionnément au piano, qui règne au salon familial. Ce n’est qu’après plusieurs années d’expériences, de jeux et d’explorations pianistiques qu’elle apprend que la musique peut s’écrire sur une portée. Suivra, vers l’âge de 10 ans, le début des leçons formelles, suivi d’un déménagement de la famille vers Montréal, où le diplôme de Lauréat de l’école de musique Vincent d’Indy viendra couronner son cheminement pré universitaire. Ensuite titulaire d’une maîtrise en interprétation de l’Université de Montréal, puis d’une maîtrise en didactique instrumentale de l’Université Laval, Rachel a étudié la pédagogie auprès de Chantal Masson-Bourque et le piano auprès de Jean Saulnier, avec stages de perfectionnement avec André Laplante et Marc Durand.

Boursière, entre autres, du fonds F.C.A.R. et du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, Rachel multiplie les expériences en enseignement du piano depuis 1993 en se joignant, au fil du temps, à des équipes de travail des plus stimulantes. Parmi celles-ci, notons l’école des jeunes de la faculté de musique de l’Université de Montréal, l’École de musique Destroismaisons, la Maîtrise des Petits chanteurs de Québec, l’École Vincent-d’Indy et, en cours aujourd’hui : l’École Jésus-Marie de Lévis. Parallèlement à ses activités de professeur de piano classique, Rachel a su se tailler une place enviable dans le milieu des musiques du monde. En effet, depuis 1999, on la retrouve sur les scènes de festivals, sur des équipes d’enseignants de camps renommés ainsi que sur de multiples enregistrements. Cette ouverture, menant à l’improvisation, l’harmonisation spontanée et au jeu à l’oreille, lui donne des outils extrêmement pertinents qu’elle n’hésite pas à intégrer dans l’enseignement du piano. Par ailleurs, son quatuor trad, Raz-de-Marée / Tidal Wave, compte deux albums, dont le dernier fut en nomination au Prix Canadien de Musique Folk. Aujourd’hui installée dans Bellechasse, Rachel dirige de main de maître l’organisme Maréemusique, qu’elle a démarré dans le but de transmettre les musiques et les danses traditionnelles d’ici. L’organisme, qui se déploie en quatre volets : école, concerts, jams et camp d’été, est en plein essor.

Voir la fiche

François Dorion

Grands ensembles

Natif de Charlesbourg, François Dorion débute son apprentissage musical au saxophone et à la percussion au Petit Séminaire de Québec. Il poursuit sa formation en percussion au Cégep de Sainte-Foy et est diplômé de l’Université Laval en éducation musicale. Il a étudié auprès de Gilles Auger, d’Otto Werner Mueller au Domaine Forget, de Craig Kirchhoff lors d’un stage au Ithaca College à New York, et de Mark Davis Scatterday de l’Université de Calgary.

En 1989, il participe à la rédaction d’une comédie musicale et en compose la musique. À la même époque, il devient directeur musical de la troupe de la «Course au Bonheur». De 1989 à 1994, il est membre de l’Harmonie des Cascades de Beauport. En 1991, il enseigne au Camp musical de Shippagan, au Nouveau-Brunswick et joint la Musique des Voltigeurs de Québec à titre de percussionniste.

En 1994, il est directeur des ensembles au Camp musical Saint-Alexandre où il enseigne les bois, les cuivres et la percussion. Cette même année, il dirige l’orchestre de l’Université Laval en concert. On lui confie aussi la création sur disque de la pièce «Éclats et mouvements» d’Isabelle Marcoux.

François Dorion est récipiendaire du prix Pierre-Garon qui lui a été remis en 2002, la plus haute distinction culturelle décernée par l’Arrondissement de Charlesbourg. Depuis quelques années, M. Dorion dirige également des orchestres symphoniques. Pédagogue et chef reconnu, il donne régulièrement des ateliers en direction d’ensemble à vent.

Voir la fiche

Activité Quilles bénéfice
Publié le: 16 octobre 2017

Amis du Festival-concours de musique, tout comme l’an dernier, vous êtes tous invités à participer à notre Soirée quilles bénéfice qui se tiendra le samedi 21 octobre prochain à 20 h au Salon

Lire la nouvelle

Horaire

Le 13e Festival-concours est du 24 au 30 avril 2019. Nous vous invitons à consulter l'horaire de l'édition 2019  maintenant disponible.
Consulter l'horaire

Inscriptions

Prenez note que les formulaires d'inscription de la 13e édition du Festival-concours sont disponibles. À titre indicatif, vous pouvez consulter l'horaire de la 12e édition du Festival-concours.
S'inscrire

Renseignements généraux

fcmusiquerdl@hotmail.com
418 862-7449

Adresse postale
61, rue Delage
Rivière-du-Loup (Québec) G5R 3P4

Inscriptions communication

communicationfcm@hotmail.com

Camp musical Saint-Alexandre
267, rang Saint-Gérard Est
Saint-Alexandre (Québec)

Lieu des auditions

Maison de la Culture
67, rue du Rocher
Rivière-du-Loup (Québec)

Camp musical Saint-Alexandre
267, rang Saint-Gérard Est
Saint-Alexandre (Québec)

Lieu du Concert-gala

Centre culturel de Rivière-du-Loup
85, rue Sainte-Anne
Rivière-du-Loup (Québec)

Nous remercions nos partenaires

Un événement tel que celui-ci ne pourrait être tenu sans l’indispensable soutien de nos généreux partenaires et donateurs. Au nom de tous nos jeunes participants, de nos bénévoles et du conseil d’administration du Festival-concours de musique, nous les remercions de croire à l’importance de la musique en encourageant la persévérance, l’audace et la diversité musicale.